ARSMCI : La conférence de presse de Pep Guardiola

0
396
Manchester Evening News

« Par le passé nous ne pensions pas [aux résultats], seulement au match suivant. Tous les bons résultats sont la conséquence de quelque chose, pas de la volonté de battre des records. Nous essayons juste de bien jouer et de gagner. Nous n’étions pas réguliers au début de saison. Je peux faire des hypothèses mais je ne sais pas. Nous essayons de prendre des décisions pour chaque match, cela dépend de l’équipe et de l’adversaire. Il faut courir aux bons moments, pas se contenter de courir pour courir. Si on court trop tôt, l’espace se ferme. Nous devons courir aux bons moments, mais particulièrement déplacer le plus rapidement possible la balle pour créer des espaces pour nos attaquants. »

« [Mikel Arteta] n’a pas besoin d’aide, il est plus que bien préparé. C’est une personne importante dans ma vie, particulièrement quand nous étions souvent en contact lorsqu’il était ici, tout allait bien. Je ne l’ai pas inspiré. Ce qu’il sait il le sait de lui-même. Je n’ai pas eu d’influence. Ce qu’il fait, c’est grâce à lui et à son staff. Tout ce que je peux dire est que les derniers mois m’ont montré que tous les managers ont besoin de temps, il ne fait pas exception. Ce que je vois de leurs 2 derniers mois est qu’ils jouent mieux que leurs adversaires. Nous jouons pour mériter nos résultats, et des fois on perd, on a pas de contrôle là-dessus. Peut-être qu’en ayant travaillé ensemble avec mes assistants nous nous influençons, nous parlons beaucoup. Les gens croient que ce que je dis est ce qu’il se passe. J’écoute beaucoup, depuis Barcelone. J’écoute et souvent nous prenons les décisions ensemble, j’ai donc parfois pris des décisions avec l’influence de Mikel. Je ne sais pas si je l’ai influencé, à lui de vous répondre. »

« Chaque match nous voulons réussir quelque chose. Si nous voulons avoir une chance de remporter la Premier League nous devons continuer. Nous avons une avance de 10 points sur Leicester et United, mais il reste 42 points à jouer. Nous sommes allés à Anfield avec 7 points d’avance [sur Liverpool], si nous avions perdu nous n’en aurions eu plus que 4. Désormais nous en avons 16 sur eux, mais tout peut changer en 10 jours. Nous sommes fiers, mais nous ne sommes qu’à la mi-Février. »

« [Phil Foden] peut jouer au milieu. Je l’ai souvent dit, il est très jeune. Il a juste besoin de temps pour progresser. Quand on joue ailier il y a un rythme particulier, qui n’ai pas le même qu’au milieu. Quand il trouvera cet équilibre, il sera 10 fois meilleur. Ce n’est qu’une question de temps. »

« Ilkay Gündogan s’est entraîné aujourd’hui. Nous verrons demain. Tout les autres sont disponibles à part Nathan Aké, qui est revenu à l’entraînement mais pas encore avec le groupe. »

« On ne va pas résoudre le problème [du racisme] seulement en posant un genou à terre avant le coup de sifflet. C’est un geste et il faut en faire plus… ce geste est un message pour les petits enfants à l’école, pour dire que tout le monde est égal. »

Nos réseaux : Facebook – Twitter – Instagram – Site Internet