BMGMCI : La conférence de presse de Pep Guardiola et Ilkay Gündogan

0
303
Manchester Evening News

Ilkay Gündogan :

« Plusieurs choses jouent [dans notre dynamique]. Evidemment avoir la bonne tactique et un grand manager qui donne les bonnes solutions, puis la qualité des joueurs. Mais aussi la mentalité, le travail à l’entraînement, l’énergie et la confiance. Tout ça mène à une série incroyable, et si nous sommes capables de maintenir ce niveau, cela pourrait être une nouvelle grande saison. Je ne sais pas [si nous faisons peur à nos adversaires]. Peut-être mais il vaut mieux demander à nos adversaires. Nous n’y pensons pas. Nous savons ce dont nous sommes capables. Nous essayons de considérer au mieux chaque adversaire. Nous savions que nous n’étions pas au mieux. Je pense que tout le mérite revient au manager, il a adapté ce qu’il fallait au bon moment. Il a vu que cela n’allait pas, ce qu’il manquait et a fait des ajustements défensifs et offensifs. C’est pourquoi il est le meilleur au monde. Cela a mené à notre situation actuelle, le résultat est incroyable. Je ne pensais pas en Décembre être dans cette situation en Février. Mais je savais que nous en sommes capables et que nous avions la qualité pour. Mais ce n’est pas automatique, il faut faire des choix. Tout le monde a fait du super boulot. »

« Nous voulons juste faire de notre mieux [en Ligue des Champions], comme nous l’avons fait par le passé. Je ne dirais pas que nous avons moins fait par le passé, mais que nous avons commis des erreurs. La motivation est là, comme les années précédentes, nous essayons de faire de notre mieux. »

« J’ai l’impression que la difficulté est derrière nous, mais ils ont une grande équipe et une bonne mentalité, ils peuvent battre n’importe qui dans une bonne journée. Ils l’ont fait contre [le ShakhtarDonetsk en phase de groupe, et nous savons qu’ils peuvent être un adversaire difficile. Ils ont beaucoup d’énergie et d’envie, ils ont peut-être eu du mal ces derniers matchs, mais nous ne pouvons pas nier leur qualité. Ils veulent jouer et je pense que ce sera un bon match. Je crois que Gladbach a la qualité et peut être offensif, agressif et discipliné. Ils ont une bonne équipe. Il faut être capable d’être doué et travailleur dans le football moderne. Un mélange de créativité, de mental qui mène au succès. Gladbach s’est qualifié pour la Ligue des Champions la saison dernière et cela témoigne de leur travail de ces dernières années. Cela n’aboutit pas toujours, ce qui est plutôt normal, mais dans un bon jour ils peuvent faire mal à n’importe qui. C’est une bonne équipe. »

« C’est pour ça que je joue au football, essayer d’attendre mon meilleur niveau et jouer aussi bien que possible, progresser, faire les bons choix et ne pas commettre d’erreur. C’est toujours satisfaisant quand on joue bien évidemment, mes statistiques sont très bonnes cette saison. Je ne dirais pas que je jouais moins bien avant, mais je me sens au même niveau qu’en 2018-19. Je ne crois pas beaucoup mieux jouer, j’occupe juste un rôle différent, plus offensif. J’essaie d’être proche de la surface adverse et de créer le danger, mais le fait que je marque plus ne signifie pas que je joue mieux. J’essaie de faire de mon mieux à chaque fois, c’est bien d’être reconnu mais je ne cherche pas à marquer à chaque match. »

« [Fernandinho] est notre capitaine, il nous guide, il est là quand on a besoin de lui. Sa performance contre Arsenal était incroyable. Même s’il est sur le banc, il est toujours là pour nous, il nous soutient, il nous parle. C’est un vrai leader, nous avons vraiment besoin de lui et nous sommes très heureux de l’avoir. Il sait quand parler, quand écouter et quoi faire. Je pense aussi à Benjamin Mendy. Il a eu du mal avec ses blessures, mais il sait comment aider l’équipe. Pas d’ego. C’est le seul moyen de gagner et de réaliser de grandes choses. En ce moment tout semble très bien équilibré, pas seulement sur le terrain mais sur le banc et à l’entraînement aussi. Les jeunes aussi, ils nous aident à donner le meilleur de nous-mêmes à l’entraînement et à être préparés au mieux. C’est très important. »

 

Pep Guardiola :

« Non [nous ne faisons pas peur à nos adversaires]. Chacun de nos adversaires croit pouvoir gagner. »

« Ce serait bien [que les fans reviennent], mais la situation peut se détériorer. Nous devons rester calmes pour s’assurer que ce soit possible. J’espère que les stades seront à nouveau remplis, mais j’ai toujours le sentiment que nous devons encore être patients. »

« J’ai appris pour Aston Villa. Je sais que les joueurs jouent à des jeux, mais je ne connais pas. J’en ai entendu parlé (Fantasy PL) pour la première fois hier, je ne sais pas ce que c’est. Des fois on fait une sélection d’équipe et les joueurs en parlent à leurs amis. Cela peut arriver et c’est très non-éthique et non-professionnel, mais on ne peut pas le contrôler. »

« La qualité de nos adversaires [rend la Ligue des Champions difficile], mais nous avons aussi la qualité pour. Nous allons nous préparer comme d’habitude. Nous n’allons rien changer, juste nous adapter à eux. Nous ne sommes pas habitués à les affronter et devons savoir à quoi nous allons faire face pour faire un bon match et obtenir un bon résultat. Nous allons essayer de gagner demain avec les joueurs disponibles. C’est tout. Nous allons préparer le match comme les mois précédents et c’est tout. Nous avions perdu [la saison dernière] mais jouions mieux que Lyon. Nous voulons essayer d’être meilleurs et de remporter le match. Nous allons jouer demain comme le reste de la saison. C’est un match, 90 minutes. Nous allons essayer de faire un bon match, et après nous penserons à West Ham. C’est le même processus mental pour les joueurs : penser au match suivant. Nous jouons beaucoup de compétitions. Nous avons joué il a 2 jours, nous sommes arrivés tard de Londres, nous avons un long trajet devant nous. Nous devons nous rafraîchir, parler de Gladbach un peu et jouer le match, c’est tout. Toutes les fois où nous avons été éliminés de la Ligue des Champions nous avons bien joué. Nous étions proches. Quand on analyse nos 2 derniers mois, nous allons maintenir cette dynamique pour le reste de la saison, mais cela ne peut pas fonctionner à l’avenir. Le football est le sport le plus imprévisible. Si on croit tout contrôler, on ne le peut pas. Si Harry Kane avait marqué et non touché le poteau, ils auraient défendu comme ils savent le faire et cela aurait pu finir à 0-2. J’ai le sentiment que contre Tottenham et Lyon nous étions meilleurs. Tout ce que l’on peut faire et de jouer selon ses principes et avec envie. Je ne suis concentré que sur ce match. »

« Je ne suis pas fan du principe que l’expérience aide. Le football montre des millions d’exemples d’équipes ayant remporté la Ligue des Champions ou la Coupe du Monde qui peuvent perdre en 20 minutes. Ce n’est qu’un match, nous devons être concentrés 90 minutes comme en Premier League. Ce n’est pas différent. »

« Non [je n’ai pas encore choisi de tireur de pénalty]. Je pense encore à ma sélection, et je devrai voir comment les joueurs récupèrent. Nous déciderons demain. Tout le monde est en forme à part Nathan [Aké]. »

« [Marco Rose] est un manager exceptionnel. Il a fait un boulot incroyable à Salzbourg et Gladbach, si Dortmund l’a choisi ce n’est pas anodin. Ils ont beaucoup de joueurs expérimentés, [Yann] Sommer est un gardien exceptionnel qui aide à la construction. Ils ont de la qualité au milieu. Ils ont des bonnes périodes, c’est une équipe solide avec de la qualité, je respecte beaucoup les équipes allemandes parce que je connais leur force. Nous devons être concentrés sur ce que nous avons à faire. Nous sommes en Ligue des Champions. Ils construisent bien en passes courtes et peuvent aussi jouer en transition avec leurs attaquants rapides. Les équipes allemandes sont toujours très dangereuses. Elles arrivent en nombre dans la surface et leurs milieux, [FlorianNeuhaus, [DenisZakaria et [ChristophKramer; savent exactement quoi faire.  Ils peuvent changer leur formation, jouer à 4 ou 5 défenseurs, avec la même philosophie. Je ne m’attends à rien d’autre. Toutes les équipes méritent un respect, et j’espère qu’ils nous respecterons. Nous essaierons de faire un bon résultat pour le match retour et de gagner. »

« Je ne sais pas [si Ilkay Gündogan peut être Player Of The Year]. Peut-être. Nous essaierons de rester en course en Avril-Mai, de se battre pour les titres. Plus on gagne, plus on a de chance de remporter des titres individuels, mais connaissant Gündogan je pense qu’il apprécierai, mais il dormira bien même s’il ne gagne pas. »

Nos réseaux : Facebook – Twitter – Instagram – Site Internet