MCICOP: La conférence de presse de Guardiola et Gómez

0
375
Premier League

Après un carton dans le derby, City enchaîne à domicile et pourrait se mettre en très bonne position avec une victoire face à Copenhague demain! Voici ce qu’en pense Pep Guardiola accompagné de Sergio Gómez:

Pep Guardiola:

 » Rodri se sent mieux et je pense que Walker est out. Mais nous nous entraînons cet après-midi et nous en saurons plus après ça.

(sur Haaland) À son âge, personne ne peut rivaliser avec lui, personne. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Dans les vestiaires, sur le terrain, nous voyons des choses, hors statistiques, qui nous rendent heureux de l’avoir avec ici.

Akanji est vraiment bon, nous sommes très heureux. C’est également une personne incroyablement bien éduquée, ses performances parlent également d’elles-mêmes.

(sur Foden) C’est un joueur exceptionnel, il a énormément progressé. Il est fiable, sa condition physique, intense et intelligent en tout. Il peut jouer tous les trois jours.

Gómez paie énormément attention à tout, il est très intelligent et comprend les situations très rapidement. Il s’intègre parfaitement avec l’équipe.

J’ai passé la nuit et la journée à regarder Copenhague. Ils sont très bons, bien organisés. Vous devez revenir à la réalité et fournir les efforts pour gagner ce match. Avec 9 points en 3 matchs, nous serions très proche de la qualification.

(sur Mahrez) Il sait ce qu’il a à faire. Je connais parfaitement Riyad. Nous avons besoin qu’il revienne à son meilleur niveau et il y reviendra petit à petit. En ce moment, il ne joue pas beaucoup, mais il doit revenir avec une meilleure forme physique. Pour le reste, je n’ai rien à lui apprendre, il est très bon.

J’espère que Phillips pourra jouer avec City avant la Coupe du Monde. Pour lui et pour l’Angleterre.  »

Sergio Gómez:

 » Quand vous arrivez dans un gros club, c’est difficile. Dans l’ensemble, je suis satisfait de mon apport. Mes coéquipiers et le staff m’ont aidé à m’adapter rapidement. J’essaie de travailler plus pour jouer plus. Je m’entraîne dur et j’essaie de rendre la décision de Pep Guardiola difficile pour choisir le 11 de départ.

J’ai été dans deux grands clubs avant, les jeunes joueurs travaillent dur pour atteindre ce niveau. Je suis heureux des minutes que j’ai avec City.

Tout le monde m’a bien accueilli, je me sens comme un de plus dans l’équipe. Je suis reconnaissant de leur aide et je suis heureux en général.

C’est un rêve de jouer pour Pep Guardiola. Quand je suis arrivé à l’académie de Barcelone, c’était ces premières années en tant qu’entraîneur. J’ai vu le succès de sa carrière. Je prends en compte tous ses conseils et j’espère en apprendre encore plus dans les années à venir.

Le timing est important à ce niveau, choisir le bon moment pour bouger ou faire la passe. Vous apprenez ça en ayant des minutes. J’apprends petit à petit à m’adapter à la philosophie de jeu. La saison dernière était ma première en tant que latéral gauche.

Quand je suis sur le banc, j’apprécie de voir jouer Erling Haaland. C’est un joueur fabuleux, nous savons à quel point il est important. J’essaie d’apprendre de lui, sa faim et son ambition. Il ne se contente pas d’un seul but.

J’ai toujours été un supporter de City. J’avais l’habitude de regarder les matchs avec mon frère. Je connais la valeur de la victoire de Dimanche.

J’ai joué de nombreuses fois contre Foden quand j’étais à Barcelone ou avec les sélections de jeunes. J’ai beaucoup souffert face à lui en finale de Coupe du Monde U17. J’ai suivi toute sa carrière, c’est un luxe de jouer à ses côtés. Nous avons déjà discuté des matchs où nous nous sommes affrontés.  »

Nos réseaux : Facebook – Twitter – Instagram – Site Internet