L’arbitrage en PL : Carton jaune !

0
171

L’arbitrage est un des tabous du football moderne sur lequel nous allons aujourd’hui porter un intérêt plus poussé. Bien que Manchester City fût souvent puni par son manque de professionnalisme ou son manque d’ambition lors de saisons ou de matchs qui ne sont pas des références (La défaite face à l’OL ce mercredi à l’Etihad, 1-2, par exemple…), les SkyBlues n’ont pas non plus toujours été aidé par l’arbitrage. Hier encore, Gündogan en à encore fait les frais…

« La seule mission des arbitres est de protéger les joueurs » 

Joe Bennett et son tacle assassin sur Leroy Sané

Janvier 2018, Manchester City se déplace à Cardiff, pour le compte du 4e tour de la FA Cup. Si ce n’est pas en PL, l’arbitre n’en reste pas moins un représentant. 45ème minute de jeu, Joe Bennett, défenseur de Cardiff, découpe violemment Leroy Sané : Carton jaune, seulement. Sané sort blessé, touché à la cheville, il sera indisponible 1 mois. Une action qui avait fait scandale en Angleterre et qui avait fait réagir Pep Guardiola, l’entraîneur des cityzens « J’ai déjà dit et répété à plusieurs reprises que la seule mission des arbitres est de protéger les joueurs, a déclaré le technicien catalan. Je peux accepter qu’on nous refuse un but, je ne comprends pas pourquoi, mais je l’accepte. Mais, de grâce, protégez les joueurs, pas seulement ceux de Man City, mais tous les joueurs. »

Du déjà vu

Hier après-midi, Manchester City retournait donc à Cardiff pour le compte de la 6ème journée de Premier League. Victorieux 5-0, nos mancuniens ne s’en sortent pas sans « séquelles », en effet, encore une fois à la 45e minute, Joe Ralls, joueur de Cardiff, tacle violemment Ilkay au niveau du tibia, et ne prendra également qu’un carton jaune. Plus de peur que de mal pour notre milieu de terrain qui continuera la rencontre en étant l’un des meilleurs éléments de la partie.

Joe Ralls qui découpe Gundögan

L’arbitrage et Manchester City, un conflit de longue date

Outre les matchs face à Cardiff, les arbitres de Premier League ont toujours fait preuve de « laxisme » envers Manchester City, ou parfois d’une certaine sévérité plus ou moins injuste :

  • Dele Alli (Manchester City 4-1 Tottenham) : Carton jaune, seulement

  • Jason Puncheon (Crystal Palace 0-0 City) : Carton jaune seulement (Encore sur KDB…)

  • Jacob Murphy (Newcastle 0-1 City) : Pas de carton ! (Pauvre Gündogan également…) 

  • Ashley Young sur Agüero (Man City 2-3 Man United) : Pas de pénalty, pas de jaune ! (Scandale) 

  • Matt Phillips (Man City 3-0 West Bromwich) : Jaune seulement

  • Harry Kane (Manchester City 4-1 Tottenham) : Jaune, encore et toujours

La plupart des faits sont récents, mais beaucoup de tacles dangereux, très peu de rouges, et énormément de laxisme, et outre via les tacles, Manchester City s’est souvent retrouvé pénalisé injustement via des buts acceptés/refusés illogiquement, ou des rouges sévères, par exemple, 2 faits parmi tant d’autres :

  • Willy Boly (Wolves 1-1 Man City) : But de la main…

  • Kyle Walker (Manchester City 1-1 Everton) : Deuxième jaune sévère pour un « coup de coude » totalement involontaire… Carton rouge.

Outre en PL, ou en compétitions nationales, City fût même souvent désavantagé au niveau européen :

  • Gabriel Jesus (Liverpool 3-0 ManCity), Leroy Sané (ManCity 1-2 Liverpool) : Buts injustements refusés (Hors-jeu inexistants) + La main de Milner sur un tir de Bernardo Silva = Guardiola était remonté, à l’issue du match retour.

 

Justement, Graham Poll, ancien arbitre, avait réagi par rapport aux décisions arbitres de Mateu Lahoz, arbitre de Manchester City-Liverpool : « Manchester City a été victime de mauvaises décisions d’arbitrage. C’est une combinaison de l’arbitre espagnol Antonio Mateu Lahoz et son assistant, Pau Devis, qui a fait l’erreur. Cela à eu un gros impact sur le match. »

  • Martin Demichelis (Man City 0-2 Barcelone, 2014) : Faute incontestable de Demichelis en dehors de la surface… Mais l’arbitre siffle penalty… 

Si on ne peut pas énumerer toutes les fautes d’arbitrages subies par Manchester City, et même celles subies par nos adversaires, cela peut néanmoins servir à pointer du doigt la qualité des arbitres en Premier League et même au niveau européen, et mettre en avant le fait que la VAR, l’assistance vidéo, soit la preuve d’un appui nécessaire aux arbitres, qui régressent dans leurs fonctions. Corruptions ? Baisse de niveau ? Augmentation de la pression ? S’il est difficile de « critiquer » un arbitre, et difficile d’arbitrer un match, il n’est pas justifiable qu’autant d’erreurs parfois flagrantes soient commises, et Manchester City ne sont évidemment pas les seuls concernés…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here