La première interview de Stefan Ortega à Manchester City

0
492

Stefan, bienvenue à Manchester City ! Je suis sûr que c’est très excitant pour toi, qu’est-ce qui t’as poussé à quitter l’Allemagne pour venir ?

« C’était l’opportunité pour moi de rejoindre l’un des plus grands clubs au monde, de découvrir une nouvelle culture et d’être dans le meilleur championnat du monde. C’était parfait pour moi. »

 

Etais-tu surpris que City s’intéresse à toi ?

« Oui un peu, j’étais à Palma avec ma famille, un soir mon agent m’a appelé pour me dire qu’il avait discuté avec Txiki [Begiristain]. J’avais du mal à y croire au début, mais j’ai pris le temps d’y réfléchir parce que c’est une grande étape, mon ancien club (Arminia Bielefeld) n’est pas aussi grand. Je suis vraiment heureux de faire partie de ce Club. »

 

C’est un challenge pour toi.

« Je suis suffisamment ambitieux pour montrer le meilleur de moi et j’ai hâte de travailler avec le staff et Xabi [Mancisidor]. »

 

Tu es un gardien expérimenté, quelles sont tes qualités ?

« Je pense être un bon gars, je fais beaucoup de blagues, mais sur le terrain je veux remporter chaque match. Je pense être un gardien moderne, bon aux pieds, mais je ne suis pas encore à mon meilleur niveau, j’espère que Xabi pourra m’aider. »

 

Être à l’aise aux pieds, c’est quelque chose que Pep [Guardiola] recherche, tu es à l’aise en possession du ballon ?

« Oui, c’était l’une de mes motivations parce que je connais le style de Pep, j’aime voir City jouer et je pense avoir la qualité pour être ici. »

 

Ederson est très bon aux pieds, aimes-tu le voir jouer ?

« Oui, je l’ai beaucoup vu en Ligue des Champions et en Premier League, je crois qu’il a même fait des passes décisives. C’est un bon gardien. »

 

Nous sommes prétendants pour chaque compétition à laquelle nous participons, connaissais-tu cette pression ?

« Oui, les 2 dernières saisons nous nous battions contre la relégation, donc c’est une nouvelle pression, mais je suis prêt. »

 

Tu as fait beaucoup d’arrêts la saison dernière, ici les gardiens ont moins d’arrêts à faire mais doivent être décisifs, y es-tu prêt aussi ?

« Je pense oui. C’est important de rester calme, de croire en soi et tout se passe bien. »

 

Je voulais te parler d’Erling Haaland que tu as croisé en Bundesliga, que penses-tu de lui ?

« Il est exceptionnel, son physique, sa technique, ses frappes, son jeu de tête… il a tout mais il ne m’a pas mis de but en Bundesliga (rires). Je suis content de le retrouver, il a énormément de bons joueurs, de classe mondiale, ici. J’ai hâte. »

 

Tu étais proche de la sélection allemande, espères-tu que ta venue ici plaide en ta faveur ?

« Oui bien-sûr, mais pour moi le Club est le plus important. Je ferai de mon mieux et nous verrons. »

Nos réseaux : Facebook – Twitter – Instagram – Site Internet