La saison 2020-2021 vue par Khaldoon Al-Mubarak (2/3)

0
138
Manchester City

Suite de la review de fin de saison du président de City qui aborde tout les sujets.

– Nous disons au revoir à Sergio Agüero, dites-nous ce qu’il représente pour vous sur ces dix dernières années?

– Il est probablement la plus grande légende de ce club. Ce qu’il a été capable d’accomplir lors de ces dix dernières années, je pense que le nombre de titres qu’il a gagné pour ce club, son influence sur le jeu, je pense que nous savons tous l’influence qu’il a eu pour ce club.

Mais je pense qu’il y a une chose qu’on ne peut pas ignorer, c’est l’impact qu’il a eu sur la Premier League, c’est probablement le plus grand attaquant qui a joué en Premier League, il est dans le top 3 de tout le monde, il a le meilleur ratio de minute par buts de l’histoire de la Premier League. Il a marqué des buts importants aux moments les plus importants.

Et bien sûr, un qui est inoubliable, probablement le plus grand moment de l’histoire de la Premier League, le but contre QPR. Je pense que Sergio part avec un héritage inoubliable, il part comme une légende, il sera apprécié pour encore 100 ans comme l’un des plus grands joueurs à avoir porté le maillot de City.

Et pour conclure, personnellement, avoir pris part à cette aventure avec Sergio, du jour où il a signé de l’Atletico, et le voir faire sa première apparition contre Swansea, 2 buts 1 passe décisive, en moins de 30 minutes. Ces débuts et puis, dix ans plus tard, cette fin, ces deux moments avec 30 minutes restantes, alors qu’il est blessé, marquer deux buts et en marquer presque deux de plus, et entre ça, 15 trophées. C’est Sergio Agüero pour vous. Et en 10 ans, il n’a jamais posé le moindre problème au club, le professionnel parfait, humble, engagé, passionné et performant sur le terrain. C’est Sergio Agüero.

 

– Bien sûr, il sera immortalisé à l’Etihad avec une statue, à quel point cet hommage est approprié?

– C’est le moins que l’on puisse faire. Si vous regardez ce que nous avons accompli ces dernières années et si vous regardez les joueurs qui ont été des légendes pour ce club, ça a toujours été dans un coin de nos esprits.

Nous avons une responsabilité pour les générations à venir, ça a été des légendes sur 10 ans qui ont tellement donné pour ce club, David Silva, Yaya Touré, Vincent Kompany, Joe Hart, Pablo Zabaleta; ce sont des joueurs qui ont donné une contribution incroyable, et quand vous regardez Silva, Kompany et Agüero, je pense que leur influence sur ce club et sur le football anglais est indiscutable.

Avoir des statues, respecter leur contribution, je pense que c’est complètement mérité pour eux, pour la communauté et pour les supporters. Et je pense que dans 1500 ans, les gens regarderont ces joueurs de la même manière que nous regardons aujourd’hui les autres grands comme Colin Bell, Francis Lee, Mike Summerbee, nous pensons d’ailleurs actuellement à montrer aussi notre respect pour leur contribution.

Évidemment, les dirigeants ne faisaient pas partie de cet ère, mais c’était une partie importante de notre histoire, et cette période a besoin d’être immortalisé, c’est le moins que nous puissions faire.

 

– Le fils de Colin Bell a emmené le trophée contre Everton, vous ne l’avez pas vu jouer, mais quels sont vos souvenirs de lui en tant qu’ambassadeur du club et en tant qu’homme?

– Bien sûr, je suis d’une différente période, j’ai vu des films, des séquences, de Colin entrain de jouer, mais je ne l’ai jamais vu jouer en vrai, j’étais trop jeune. Donc je pense que pour parler de lui, je ne l’ai pas vraiment bien connu, mais c’est quelqu’un, à chaque fois que je le voyais, il était humble, sérieux, passionné à sa manière, et vous savez, une légende que vous ressentez en tant que tel, c’était unique.

J’ai toujours pensé à chaque fois que je le voyais au stade: ‘Wow, c’est un homme qui a tant accompli et pourtant il reste digne et humble’. Vous pensez que les joueurs d’aujourd’hui peuvent le voir et apprendre quand vous êtes champions vous agissez en tant que tel, mais comment maintenir cette dignité de la manière la plus respectable? Je pense que Colin est l’exemple parfait de cela.

J’aurai aimé passer plus de temps avec lui, et parler plus avec lui, mais c’est la vie. J’espère maintenant que nous pourrons lui montrer à lui, sa famille, les supporters, l’appréciation qu’il mérite et j’ai apprécié que son fils participe à la remise du trophée. C’était un symbole important pour tout le monde.

 

– Après le succès des célébrations autour du 125ème anniversaire du club, quels sont les plans pour célébrer la riche histoire et la culture du club?

– Une des choses que nous devons continuer à faire et améliorer, c’est cette communication avec les supporters, comprendre ce que nous faisons de bien et de moins bien et cela inclue tout, gérer le respect de la culture, les infrastructures et tout le reste. Maintenant que les supporters reviennent dans les stades, nous allons faire les investissements nécessaires, des améliorations autour de l’Etihad, mais toujours garder cette communication avec les supporters.

 

– Ce qui nous mène à la Super League. Cela a été la seule note amer de la saison, l’appeler une débâcle est plus ou moins correct, qu’est-ce que vous pouvez nous dire sur la manière dont vous êtes arrivé à cette décision d’y adhérer?

– Je suis content que vous me posiez la question, parce qu’elle devait être posée, je ne me suis pas encore adressé sur ce sujet et je voulais le faire.

Tout d’abord, je veux commencer par m’excuser auprès des supporters, je le dois pour eux, c’était une erreur. La décision de départ aurait dû être de ne pas y participer. Je ne défendrai pas la raison pour laquelle nous l’avons fait. J’ai pris la décision finale et je prends l’entière responsabilité. Ce que j’ai dit aux supporters à ce sujet, c’est que pour en arriver où nous en sommes aujourd’hui, nous avons fait beaucoup de bonnes choses mais aussi des mauvaises.

J’ai toujours dit qu’il fallait avoir le courage de faire des erreurs et d’apprendre de celles-ci pour s’améliorer. Nous n’aurions pas pu arriver où nous en sommes aujourd’hui sans prendre des risques, sans faire d’erreurs, mais nous nous améliorons à chaque fois.

C’était une idée basée sur une vue erronée qui renforcera notre position en tant que club. Nous avons négligé une partie importante, c’est comment les supporters ressentaient cela.

Je pense qu’ils apprécient le coeur et l’esprit de ce que nous faisons et j’espère qu’ils comprendront qu’une telle erreur.

 

– La question est simple, est-ce que vous regrettez cette décision?

– Oui absolument, je regrette. C’est facile de le dire maintenant, vous pouvez voir que ça n’a pas été une décision facile de dire oui, non, nous y sommes ou nous y sommes pas. Mais vous avez pu voir que la décision de dire oui était débattue. Puis quand nous avons reconnu que c’était une erreur, c’était clair, nous devions partir immédiatement. Et je pense que nous avons entendu les supporters.

La communauté du football a parlé et nous avons agi, donc oui je le regrette, ça a été une grande leçon, nous continuerons notre travail parce que nous voulons être le meilleur club au monde et pour ça nous devons être perturbants, et nous serons perturbants. Mais c’est aussi prendre un risque et nous ferons d’autres erreurs dont je m’excuse en avance, mais nous ferons bien plus de bonnes choses.

 

– Nous avons gagné le dossier contre l’UEFA et le Fair Play Financier, mais est-ce que ça veut dire que le Fair Play Financier est mort?

– Bien sûr que non, nous sommes sujets aux règles et peu importe la juridiction, nous y prenons part. Mais je pense qu’aujourd’hui, en tant que club et organisation, nous avons une situation financière stable, lors des dix dernières années, elle n’a fait que s’améliorer grâce aux revenus principalement de la Premier League et de la Ligue des Champions. Le groupe de sponsors que nous avons construit au fil des années, nos différents investissements, ce groupe est un des mieux gérés au monde. Ce club est vraiment bien structuré. Nous sommes aujourd’hui dans la position que j’ai toujours voulu.

Nos réseaux : Facebook – Twitter – Instagram – Site Internet