WHUMCI: La conférence de presse de Guardiola

0
209

Deux matchs restants avant le titre et celui de ce week-end est sûrement le plus important pour s’assurer d’avoir 3 points d’avance avant la dernière journée. Voici ce qu’en pense Pep Guardiola:

 » (sur la statue d’Agüero) Plus que mérité, c’est un bel hommage pour lui et sa famille. Une icône de ce club, et avec un bel anniversaire de ce but marqué. Mais pas seulement pour ça, pour toute sa carrière ici.

Plus que deux matchs. Chaque point que nous gagnons est important. Il nous en faut encore 6 pour gagner le titre. Nous devons juste être occupés sur nous-mêmes.

Laporte et Fernandinho se font traités aujourd’hui et nous verrons demain. Ils vont essayer et nous verrons qui sera disponible.

Je l’ai dit plusieurs fois, nous devons pallier aux absences. Si c’était plusieurs mois ça aurait été plus difficile, mais pour un ou deux matchs… Nous avons vu face aux Wolves, nous avons réussi.

(sur West Ham) Deux saisons extraordinaires, ils n’ont pas été chanceux cette saison en Europa League face à Frankfurt et en étant à 10 au retour. Ils sont forts partout, leur qualité offensive avec Lanzini, Bowen, Fornals.

Les joueurs peuvent jouer énormément une saison, beaucoup moins la prochaine. Ils ont des contrats, certains partent. Je suis dans la même situation. Ça dépend d’abord des résultats, nous devons gagner.

(sur les buts en début de match) Ça arrive parce que l’équipe débute bien, mais je ne sais pas vraiment pourquoi. Ils commencent concentrés, dans le bon rythme. C’est très important pour notre style de jeu d’avoir un tel rythme.

Gagner à West Ham et ce serait quasiment fait avec la différence de buts. C’est une finale.

(sur son héritage) Je veux que les supporters disent qu’on a eu du plaisir. C’est le meilleur héritage. Le football est agréable parce que vous avez beaucoup de personnes autour de vous, les supporters.

(sur le nouveau format de la LDC) Plus de matchs, plus de compétitions, le staff médical devient plus important que l’entraîneur. Nous n’avons pas le temps de faire quoi que ce soit. Vous devez plus être un ami d’un joueur qu’un entraîneur. Nous avons de moins en moins de temps. Et ça ne fera qu’empirer.

(sur les commentaires d’Evra et Berbatov) Je n’ai pas vu ce genre de caractère quand nous les avons joué, quand nous les avons détruit, avec Barcelone.  »

Nos réseaux : Facebook – Twitter – Instagram – Site Internet